DSC00653

DSC00667

Ces temps ci, je fais mes pains deux par deux.

J'ai mis de côté pour un temps mon moule à pain " boule " et je fais des pains longs, en forme de grosses baguettes.

Après la première levée, je sépare ma pâte en deux pâtons, je les aplatis  en forme de rectangle. C'est là que j'ajoute graines de lin, de pavot, abricots secs, figues ou raisins... Avant de rouler la pâte sur elle-même pour former un pain long.

Enfin deux !

J'ai pioché cette idée ici , comme pour l'incision unique, que je trouve formidable !

Le résultat : nous mangeons beaucoup plus de pain qu'avant ! enfin surtout mes filles et mon homme qui aiment tellement la baguette et qui goutent un pain plus souple !

Autre conséquence : mon levain en pleine forme, car utilisé plus souvent, donne un pain sans une once d'acidité...

Encore un avantage : La 2é levée est plus courte, environ 2h, mais prise de court l'autre jour, elle n'a été que de 1/2 h et mon pain était réussi !

Pour le moment je nourris toujours mon levain à la farine de seigle. Ensuite j'utilise deux farines en quantités égales : du froment (T65 ou T80) et du kamut, ou de l'épeautre ou du petit épeautre.

Pour rappel : 275 ml d'eau, 10 g de sel, 500 g de farine, 150 g de levain mûr.

Prochaine étape  dans "ma boulangerie" : Des moules à baguette... Pour faire... De vraies baguettes !

Sur les photos en haut du billet, un pain nature et un pain figues et abricots secs, au froment et petit épeautre.


Sur la photo en bas du billet, un sandwich " trop bon", fait dans ce bon pain, avec du chèvre frais,  des tomates séchées, de la mâche, et un "pschitt" de vinaigre balsamique...


DSC00661